histoire de la rue du moulin - Le Plessis l'Évêque

Aller au contenu

Menu principal :

Historique

La véritable histoire de la rue du moulin

On ne nous dit pas tout …….

Savez-vous qu’à l’emplacement de la forêt   actuelle qui d’ailleurs est en train de se dégarnir à grands pas,
existaient trois Moulins entre Chambre Fontaine et Montgé-en Goële.

Ces moulins étaient desservis entre autre par l’ancien grand chemin de Lagny à Senlis, dont on peut encore
apercevoir le tracé dans la    forêt au-dessus de la ferme de Chambre Fontaine (grâce à son terrain sableux, c’est
aujourd’hui un quartier d’habitation bien connu des renards).


La véritable histoire de la rue du moulin

Les anciens avaient donc choisi ces emplacements sur les hauteurs au dessus de chaque village pour construire des
moulins et ainsi bénéficier des vents, on y trouvait donc, tous les trois alignés  (voir la carte ci-dessous) :

Le Moulin de Montgé
Le Moulin de Cuisy
Le Moulin de Saint Jean

Imaginez-vous en ces temps anciens, en train de vous arrêter « à pieds bien entendu » au bout de la « Rue des Vieux
Moulins » afin de contempler leurs voiles en pleine action, et de voir au loin les charretiers montant lentement
vers le Moulin de Saint-Jean qui était le plus proche de notre village (ce dernier se trouvait au-dessus de Chambre Fontaine).

Entre le moulin de Cuisy et le moulin de Saint Jean, existait la « Maison Neuve » dont on peut encore apercevoir
aujourd’hui les vestiges de ses fondations.

Le guide et l’historien officiel du village… peut vous y emmener si vous le désirez (sauf, s’il se perd, ce qui
m’est arrivé une fois en sa compagnie, un jour au printemps, où nous avions décidé d’aller faire un tour aux  
sources de l’ancien château du Plessis-aux-Bois qui se trouve dans la forêt au-dessus de Chambre Fontaine).

A l’époque où ces moulins étaient en activité, la forêt ne se situait pas où elle se trouve aujourd’hui.

En effet, prenant naissance dans le massif de Dammartin-en-Goële, elle descendait tout droit le long de la route
actuelle de Montgé-en-Goële sur Cuisy et le Plessis-aux-Bois (Eh oui, le nom de ce village n’était pas usurpé comme
aujourd’hui), tout en évitant le Plessis l’Evêque, pour se terminer aux environs de la ferme de la Trasse, par le
bois du même nom.

C’est ainsi, que sur de vieux documents on   retrouve le nom de la « Rue des Vieux Moulins ».
Il est donc vraisemblable que pour « simplifier les choses » la rue fût débaptisée en «  Rue du Moulin » à défaut
d’être historique, cette nouvelle appellation est moins poétique.

1 : Moulin de Montgé   2 : Moulin de Cuisy  3 : Maison neuve    4 : Moulin de St Jean

La véritable histoire de la rue du moulin
 
Retourner au contenu | Retourner au menu